Dream Tomorrow

On s’imagine demain

Une mode vraiment plus responsable et Maje parmi les acteurs du changement.
C’est une dynamique qui motive toutes nos équipes : notre objectif commun est de réduire un peu plus chaque saison l’impact des vêtements que nous concevons sur l’environnement.
Nous imaginons l’avenir en regardant devant nous et autour de nous.
Il s’agit de repenser notre emploi des matières, nos manières de créer et de vous faire plaisir. De changer nos pratiques de transport, de logistique. De réussir à réduire notre impact tout au long du cycle de vie d’un produit.
Une démarche longue, qui implique de changer aussi l’état d’esprit de nos partenaires et fournisseurs, de s’inspirer beaucoup de ceux qui changent notre monde et de les aider.
C’est une démarche que nous construisons pas à pas et que nous avons souhaité dès le début partager avec vous, saison après saison.
Nous avons lancé en 2018 une grande étude systémique sur notre bilan carbone. Il fallait identifier avec précision quelles étaient nos émissions, et comment, dans chaque domaine, nous pouvions les réduire.

Vous trouverez dans Produit, Planète et People toutes nos avancées concrètes en 2020, dans tous ces domaines. 3P, 3 piliers pour une mode plus respectueuse de l’humain et de son environnement.

Plus que jamais, Dream Tomorrow.
L’équipe de Maje.

PRODUCT

Écoresponsable c’est quoi ?

Écoresponsable, qu’est-ce que ça veut dire exactement ? Matières naturelles, biologiques, biodégradables, recyclées, upcyclées, conditions de fabrication moins polluantes, limitation ou suppression des produits toxiques, réduction de l’impact carbone, production locale, conception zéro-déchet, ou faite pour durer…

Beaucoup de sujets sur lesquels nous essayons d’apporter chaque saison des améliorations.

Il faut savoir qu’aujourd’hui un vêtement peut être considéré comme écoresponsable même si très peu d’éléments certifiés eco-friendly entrent dans sa composition.

Maje a décidé d’aller plus loin. Chez Maje, un vêtement n’est considéré comme écoresponsable qu’à partir du moment ou au moins 30% de sa composition peut être certifiée comme telle.

Les avancées de la collection Été 2020

Alors où en sommes-nous ?

Aujourd’hui nos efforts se portent sur les quatre matières les plus utilisées dans le prêt-à-porter : denim, viscose, polyester et coton. Chacune de ces matières ont leurs propres certifications écoresponsables, en fonction des enjeux environnementaux qu’elles soulèvent.

Pour la collection Été 2020, 22% de notre collection prêt-à-porter répond à nos critères écoresponsables. Nous étions à 10% la saison précédente, notre objectif est d’atteindre 30% pour l’hiver 2020, d’être au-dessus des 50% en 2025.

Sur l'hiver 2020, 30% de nos produits répondent à nos critères.

Durant cet été 2020, nous avons développé deux nouvelles capsules 100% écoresponsables, une collection cérémonie en polyester recyclé, une Capsule Slim Aarons en viscose certifiée écoresponsable. Et désormais, tous nos denims sont certifiés eco-wash, donc beaucoup plus soucieux de leur environnement.

En 2020, toutes nos étiquettes sont désormais en polyester recyclé. Pour les doublures et thermo-collants que nous utilisons parfois, nous avons atteint l’objectif de 30% de matières écoresponsables. Nous voulons atteindre 100% dans les années qui viennent.

Le denim 100% de notre denim est certifié ecowash
Le denim 100% de notre denim est certifié ecowash

Sur l'été et l'hiver 2020, 100% de notre denim est certifié ecowash.

Le cuir 69% de nos produits sont certifiés LWG Gold
Le cuir 69% de nos produits sont certifiés LWG Gold

Pour nos produits en cuir, nous privilégions des tanneries certifiés LWG Gold.

Sur l’été 2020, nous n’avions pas de produit en cuir certifié LWG. Sur la collection hiver 2020, 69% de nos produits en cuir sont issus de tanneries certifiées LWG Gold.

Le coton 59% est biologique ou recyclé
Le coton 59% est biologique ou recyclé

Notre alternative pour le coton est le coton recyclé ou le coton biologique. Nous privilégions ces 2 possibilités lorsqu’elles sont possibles.

Nous passons de 12% de coton biologique sur l’été 2020 à 59% de notre coton biologique ou recyclé sur la saison hiver 2020.

La laine 49% de nos produits en laine sont en laine recyclée
La laine 49% de nos produits en laine sont en laine recyclée

Notre alternative sur la laine est d’utiliser de la laine recyclée.

Cet été 2020, nous n’avions pas de produit en laine éco-responsable. Nous passons à 49% de laine recyclée sur l’ensemble de nos produits en laine dès l'hiver 2020.

La viscose 32% est Eco Vero
La viscose 32% est Eco Vero

Cet été, 32 % de notre viscose est aux normes FSC (Forest Stewardship Council), issue de forêts gérées durablement. Sa production consomme 50% moins d’eau et génère 50% moins de C0² que la viscose conventionnelle. Sur l'hiver 2020 17% de notre viscose est certifiée FSC.

Le polyester 13% de notre polyester est recyclé
Le polyester 13% de notre polyester est recyclé

Notre alternative pour le polyester est le polyester recyclé.

Sur l’été 2020 et l'hiver 2020, 13% de notre polyester est recyclé.

A l’avenir, nous souhaitons que toutes nos matières réduisent très fortement leur impact sur l’environnement et nous y travaillons quotidiennement.

Et nos usines ?

L’enjeu ici, c’est d’accélérer le changement chez tous nos partenaires. Nous travaillons avec eux chaque saison pour développer leur démarche textile écoresponsable, pour aller plus loin que les normes légales. Certains ont de l’avance, d’autres un peu moins. Nous travaillons ensemble, en toute transparence, sur les choses à faire évoluer.

Nous profitons de l’expérience acquise par nos partenaires les plus avancés pour développer les bonnes pratiques, dans les ateliers de confection comme de tissage. L’objectif, c’est de fédérer tout le monde autour de notre démarche de respecter ensemble les normes environnementales les plus exigeantes en la matière : SA8000*, ISO14001*, Bluesign*, OeKo Tex Step*.

*SA8000 : la norme SA 8000 est une norme internationale de certification qui encourage les organisations à développer, maintenir et adopter des pratiques socialement acceptables en milieu de travail

*ISO14001 : la norme iso 14001 s’applique à tout organisme souhaitant mettre en œuvre un système qui respecte l’écologie. L’organisme sera ainsi tenu de mettre à jour sa politique environnementale afin d’améliorer sa performance à ce niveau et de s’assurer de sa conformité à la norme.

*Bluesign : un label international pour le textile. Il garantit qu’aucune substance toxique n’a été utilisée pendant la production et fixe des critères contraignants en matière de consommation d’énergie et d’eau.

*OeKo Tex Step : cette certification est attribuée aux acteurs de la filière textile qui ont des procédés de fabrication respectueux de l’environnement et des conditions de travail sûres et socialement responsables

On va plus loin ?

Il n’y pas que les matières de nos collections, il y a le packaging, le transport, la création et la gestion de nos collections. Tout un écosystème à repenser pour rendre nos vêtements vraiment plus écoresponsables. Toutes nos avancées sont détaillées ici : Maje Planète.

PLANET

Ensemble, c’est mieux

Il ne suffit pas d’avoir des collections de plus en plus responsables. Il faut envisager tout le cycle de création et de production d’un vêtement pour agir partout où des progrès peuvent être faits pour diminuer vraiment notre impact. Chaque saison, Maje s’y emploie en impliquant toutes ses équipes dans la dynamique du changement. Ici, tout le monde se sent concerné. C’est l’engagement de chacun et la collaboration de tous qui nous poussent à aller plus loin.

Les avancées de l’été 2020

Nos avancées sont nombreuses en cette saison Eté 2020 pour accélérer le changement.
Il y a les progrès sur les collections, mais également des progrès sur ce qui entoure le produit, la façon de l’expédier, la manière de le concevoir, l’environnement des boutiques. Il y a aussi de nouvelles manières d’envisager le cycle de vie d’un vêtement.

Pour en finir avec le plastique à usage unique.

Enfin, nous y sommes ! Tout le packaging polybag (le plastique qui protège les vêtements) est depuis cette saison à 100% en plastique recyclé. C’était l’un de nos engagements de la saison, et nous y sommes parvenus grâce aux efforts de nos équipes logistiques.

Pour nos cintres, il y a encore du travail. Ceux dans nos boutiques sont en bois issus de forêts éco-certifiées. Concernant nos cintres en plastiques dans nos entrepôts, sous cherchons les meilleures alternatives et espérons de très bonnes nouvelles pour la saison qui vient. Le packaging de l’e-shop est aussi un sujet. Nous évaluons les solutions nouvelles, contactons de nouveaux partenaires pour avancer plus vite vers un packaging plus éco-responsable.

Moins d’avion chaque saison.

Il faut le savoir pour mieux comprendre : un avion émet en moyenne 600 grammes de CO2 par tonne et par kilomètre parcouru. Le train n’en émet que 22 grammes, et le bateau 33.
L’enjeu, chaque saison, est donc de réduire la part du transport par avion dans une mode qui va toujours plus vite.

Donc comment fait-on ? C’est à nous de développer les bonnes réponses, trouver un équilibre pérenne entre envies de mode et impératifs environnementaux. Il faut chaque saison optimiser les timings de nos livraisons, anticiper un peu mieux nos besoins, pour réduire progressivement notre dépendance à l’avion.

Nous sommes passés en une saison de 12% à 24% d’import par bateaux et trains. Notre objectif est de passer à 50% dans les années à venir.

Rien ne se perd, tout se transforme : objectif sobriété.

C’était l’objectif de notre projet Paloma : éviter que des vêtements soient créées pour finalement ne pas être portés. Nous avons cette saison fait évoluer notre modèle, en privilégiant l’anticipation sur les tissus et la réactivité sur les fabrications pour essayer d’être au plus proche de vos envies sans gaspiller.

Si certaines matières déjà créées ne sont pas aussi populaires que nous l’espérions, nous les offrons à des associations caritatives, à des écoles de mode ou nous les transformons en goodies et petits accessoires utilitaires. Une façon de donner une seconde vie à ce que nous n’utilisons pas.

Espaces et boutiques : ça avance aussi.

Des boutiques repensées.

Beaucoup d’efforts sont entrepris pour faire évoluer les concepts de nos boutiques autour de normes et matériaux respectueux de l’environnement, labellisés, recyclés et sourcés localement. Cette transformation des espaces de vente se fait progressivement. Dans cette démarche, nous avons récemment inauguré un nouveau flagship rue Saint Honoré à Paris où nous avons choisi de fabriquer moins de meubles et de privilégier du mobilier Vintage pour encourager une consommation plus responsable.

Nous optons dans toutes nos boutiques pour un éclairage LED beaucoup moins exigeant énergétiquement, nous remplaçons tous nos systèmes de climatisation pour qu’ils ne soient plus à eau perdue, nous mettons en place des partenariats pour que le retraitement de nos rejets carbone puisse être retraités efficacement. Tous nos produits de nettoyage sont également éco-certifiés.

Nous revoyons, aussi, les conditions d’accueil de nos collaborateurs dans les boutiques pour offrir leur offrir des espaces de travail adaptés aux exigences nouvelles.

Au cœur de Paris, au cœur de Maje

Notre nouveau siège parisien bénéficie du label HQE (Haute Qualité Environnementale), pour lequel il atteint le niveau 3 « Excellent ». La conception aussi bien que la gestion de la rénovation du bâtiment historique dans lequel nous nous sommes installés sont inscrites dans une démarche de développement durable, et de confort amélioré pour nos salariés.

Chez nous, au cœur de Paris, là où notre studio, nos ateliers et notre directrice artistique Judith Milgrom conçoivent la mode des saisons à venir, nous changeons progressivement nos pratiques. Cette saison, nous avons décidé de remplacer tous les gobelets en plastique par des mugs en céramique. L’objectif, ici encore, est de progresser pas à pas pour nous responsabiliser tous.

Allons encore plus loin.

Quand on prend goût à l’engagement, on veut toujours faire plus. En 21 ans d’existence, Maje s’est beaucoup impliquée dans la promotion de causes qui lui tenaient à cœur, avec les femmes et les hommes qui les portaient. Cet engagement humain se poursuit et se développe cette saison. De nouvelles collaborations et de nouvelles façons d’envisager l’avenir nous poussent à agir. Toutes nos avancées sont détaillées ici : Maje People

PEOPLE

Et maintenant ?

Avec le coronavirus, la protection de nos équipes reste aussi la priorité. Et comme partout en ce moment, des choses vont être amenées à changer.

Nous appliquions déjà, à nous et nos partenaires, un cahier des charges strict de respect des réglementations d’hygiène, de sécurité, d’environnement et de droit du travail. Il faudra désormais être encore plus ambitieux pour répondre aux défis des années qui viennent.

Nous suivrons et appliquerons comme toujours toutes les règles et recommandations pays par pays, pour continuer à rêver ensemble et en toute sécurité. Nous vous tiendrons bien sûr au courant de toutes ces évolutions dans les prochaines semaines.

Toute une communauté

C’est dans notre nature de nous impliquer pour des causes qui nous touchent. Parfois loin de la mode, au contact de plusieurs associations comme Le Mécénat pour la chirurgie cardiaque, Women for Women International, la Croix Rouge, et Amnesty International. Parce qu’elles œuvrent sans relâche pour des causes qui nous paraissent justes, nous les suivons et nous les soutenons durablement, depuis plusieurs années.

Ces dernières saisons, nous avons aussi multiplié les collaborations associant mode et engagement, avec Jump, Absolution, 24Bottles, Vestiaire Collective. Des projets divers et variés, tous en lien avec notre désir d’aller plus loin dans nos actions éco-responsables. Ces partenariats nous aident à repenser nos habitudes, et parfois plus, comme en 2020.

Face au Covid-19

Dans l’urgence, il a fallu très vite se mobiliser. Chercher comment aider, à différents niveaux, en s’appuyant aussi sur notre réseau et les gens que nous avions rencontrés.

Nous avons amplifié nos dons de vêtements auprès de la Croix Rouge qui sont nos partenaires depuis longtemps et auprès d’autres associations internationales œuvrant notamment pour la réinsertion professionnelle de femmes et pour l’hébergement et l’accompagnement de femmes battues. Nous avons contacté l’association « Un cadeau pour la vie », pour poursuivre notre engagement auprès d’eux et distribuer avec leur aide, des jeux et des jouets aux enfants hospitalisés, particulièrement isolés pendant le confinement.

Après la fabrication de 12.000 masques FFP1 à destination des EPHAD et autres structures, nous nous sommes associés à l’initiative « Masque solidaire » et avons fait don de tissus pour la fabrication de 15.000 masques destinés à être distribués gratuitement aux caisses des grandes surfaces. Nous avons également engagé nos équipes en interne pour fabriquer 400 masques UFN à destination de L’hôpital Psychiatrique de jour de la Fondation « L'Elan Retrouvé » qui accueille des adultes et des enfants présentant des troubles psychiques issus de milieu sociaux défavorisés.

Ce sont aussi vers les soignants que nous avons porté nos efforts. Aux personnels soignants, nous avons fourni des vêtements de confort et 23.000 charlottes fabriquées avec nos réserves de tissus. Nous nous sommes également associés à la marque Lainière Santé, spécialisée dans la fabrication de textiles techniques afin de fabriquer près de 27.000 masques lavables USN1 destinés à nos équipes de vente et vendus dans nos boutiques, dont 100% des bénéfices seront reversés à Médecins Sans Frontières. A ce jour, près de 50.000 Euros de bénéfices ont été reversés à deux projets supportés par Médecins Sans Frontières :

• Une unité pédiatrique à Zahlé au Liban au sein de laquelle MSF offre une prise en charge gratuite des urgences et des soins chirurgicaux aux enfants âgés de 28 jours à 15 ans, quelle que soit leur nationalité.
• Un Programme d’oncologie au Mali avec pour objectif d’améliorer l’accès aux soins pour les femmes atteintes de cancer du col de l’utérus et du sein.

Programme d’oncologie au Mali : https://youtu.be/AT1lgvKkWDI
Programme pédiatrique au Liban : https://youtu.be/skwqT7dGmQ8

En échangeant avec nos amis d’« Un cadeau pour la vie », nous avons aussi compris que les mains et les visages des soignants souffraient d’irritations liées aux masques et au gel hydro-alcoolique. Nous avons naturellement pensé à Absolution, marque française de cosmétique bio et durable avec laquelle nous avions déjà collaboré en début d’année, pour offrir des produits de skincare naturels et de qualité aux soignants.

Et maintenant ?

Avec le coronavirus, la protection de nos équipes reste aussi la priorité. Et comme partout en ce moment, des choses vont être amenées à changer.

Nous appliquions déjà, à nous et nos partenaires, un cahier des charges strict de respect des réglementations d’hygiène, de sécurité, d’environnement et de droit du travail. Il faudra désormais être encore plus ambitieux pour répondre aux défis des années qui viennent.

Nous suivrons et appliquerons comme toujours toutes les règles et recommandations pays par pays, pour continuer à rêver ensemble et en toute sécurité. Nous vous tiendrons bien sûr au courant de toutes ces évolutions dans les prochaines semaines.